comprendre, analyser et savoir critiquer une photo

Par Nathalie Darras (altahine) – extrait du site http://www.posepartage.fr

 

Vous ne savez pas comment appréhender les photographies que vous voyez Voici quelques astuces pour analyser une photo, la comprendre et savoir porter un jugement objectif et fondé sur celle-ci…

 

 Critiquer une photo de façon constructive, ce n’est pas seulement en souligner les points faibles, c’est aussi proposer des voies d’améliorations possibles et ne pas oublier d’en valoriser les points positifs.

 

En premier lieu : qu’observer dans une photo ?

 

1)   Son aspect esthétique :

 

C’est cet aspect esthétique auquel chacun peut être sensible, pas besoin d’une grande expérience pour remarquer :

·      le choix du sujet (est-il facilement identifiable ?

o  si non, pourquoi, qu’est-ce qui distrait l’œil ?) ;

·      l’agencement des formes (lignes droites ou courbes, rapports de taille entre les éléments de la photo) et des espaces (le premier et l’arrière-plan sont-ils en rapport ou distincts ?)

o  y a-t-il ou non des éléments parasites dans le champ ? ;

·      les couleurs (y compris celles de la lumière) :

o  teintes chaudes ou froides ? ;

·      les textures (netteté, contrastes)…

 

Mais au-delà de ces premières perceptions, un certain nombre d’éléments peuvent aussi être examinés.

                                                     

2) La composition de l’image :

 

Voici quelques pistes pour évaluer la qualité de composition d'une image :

                                                     

·      Quelles lignes de force, points d’intérêt se dégagent de la photo ?

o  la règle des tiers est-elle appliquée ?

o  si non, pourquoi ?

o  est-ce lié à une contrainte extérieure et est-ce gênant ?

o  est-ce que cela semble être volontaire ?

o  quel est l’effet produit ?

 

·      Quelle est l’influence du cadrage sur la perception de la photo ?

o  le cadrage vertical correspond souvent mieux aux portraits en pied ou aux éléments hauts, alors que l’horizontal convient mieux aux paysages ou aux scènes de groupe.

o  le sujet est-il centré ou non ?

o  le cadrage est-il serré ou large ?

o  y-a-t-il un ou des éléments de « cadrage » au premier plan, comme une branche, un élément d’architecture ?

 

·      La mise en valeur du sujet par une plongée ou une contre-plongée

 

·      Qu’est-ce qui fait l’équilibre et l’harmonie de l’image ?

o  y a-t-il un équilibre ou au contraire un déséquilibre entre les éléments qui la composent, une illusion d’optique frappante ?

 

3) Les paramètres et choix techniques :

 

C’est là qu’intervient l’interprétation des données exifs, qui sont l'enregistrement des paramètres de prise de vue : focale, ouverture du diaphragme, vitesse d’obturation, déclenchement du flash, valeur ISO…

 

·      La profondeur de champ choisie met-elle en valeur un élément particulier ou l’ensemble de la photo est-il net ?

                                                 

·      L’éclairage et la gestion de l’exposition :

o  l’image comporte-t-elle des parties sur- ou sous-exposées ?

o  y a-t-il des ombres qui assombrissent le sujet ?

o  d’où vient la lumière, est-elle douce ou dure

                                                     

·      La présence éventuelle d’un post-traitement qui agit sur les couleurs, le contraste, la saturation, gomme certains défauts comme un reflet gênant… ou par exemple le HDR qui permet de combiner plusieurs photos pour optimiser la lumière sur une photo.

 

4) L’intention (manifeste ou implicite, déclarée ou supposée) du photographe

 

·      Quelle impression, quelle symbolique se dégage de l’image ?

·      Le message que le photographe tente de faire passer est-il net ? Ses choix sont-ils au service de son image ?

·      Même si le sujet choisi ne me plaît pas ou ne me « parle » pas, quel(s) aspect(s) le photographe a-t-il pourtant réussi (ou non) à valoriser ?

 

Ensuite : Comment formuler sa critique ?

 

Vous voici un minimum armé pour commenter les photos des autres. Il n’est bien sûr pas question de tout commenter dans une photo ! Vous pouvez juste faire une remarque ponctuelle sur un paramètre de prise de vue (utilisation des données exif), sur le thème, la composition, etc. Mais justifiez le plus possible votre avis par un conseil ou une demande d’explication : n’oubliez pas que ce n’est pas votre photo, mais celle de quelqu’un qui a sa propre vision des choses…

 

Plutôt que d'asséner des « vérités générales », préférez toujours des formulations plus personnelles du type « il me semble que… », « je trouve/pense que… » aussi bien dans vos constats que dans vos conseils (« j'aurais décentré le sujet » ou « j'aurais essayé tel recadrage »).

 

Partez de vos premières impressions (j’aime/je n’aime pas) et essayez de les enrichir et de les développer en cherchant à répondre à la question « pourquoi ? » en vous aidant des pistes de réflexions fournies ci-dessus (qui ne sont pas exhaustives ni limitatives).

 

Les buts d’une critique sont d’ouvrir une discussion, de partager et d’échanger son émotion, son ressenti devant l’image, et répétons-le, de relever les points négatifs et perfectibles mais aussi les positifs ; d’orienter le regard vers des détails que tout le monde n’aurait pas vus ; d’encourager les gens et de respecter leur travail (même si on ne l'apprécie pas entièrement).

 

Nombreux sont ceux qui se sentent gênés à l’idée de blesser une personne ou d’être mal compris. Qu’à cela ne tienne ! Un minimum de tact et de diplomatie, des formulations prudentes et courtoises, sinon bienveillantes, devraient suffire à éviter les tensions. Une langue correcte et accessible (pas trop de jargon technique) est souhaitable.

 

Enfin…

 

Ne perdons pas de vue que chacun accepte de présenter ses photos aux autres, pas seulement pour se voir flatter l’ego (même si ça fait du bien !) mais aussi pour s’enrichir d’autres regards, de conseils, et progresser… Une absence de critique n’a rien de constructif et peut, en passant pour de l’indifférence ou du mépris, être plus blessante qu’une critique nuancée.

 

N’hésitez donc jamais, même si vous êtes nouveau venu, à faire part de vos impressions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, du moment qu’elles sont argumentées.

                                                     

Il est vrai que critiquer une photo ou une série de photos prend du temps et demande un effort de réflexion : on y sera d’autant plus enclin que son auteur(e) aura lui ou elle-même pris le temps d’exposer, même rapidement, le contexte de sa prise de vue et ses intentions, ce qu'il (elle) aime ou n'aime pas dans sa photo…

 

Pour terminer, répondez toujours à une critique qui vous est adressée. Une critique ne doit pas rester sans réponse. C'est le seul moyen pour la rendre constructive, pour enrichir les échanges et… maintenir la motivation de ceux qui ont pris le temps de critiquer !

 

 

                                                                                          oOo

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0